Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Navire aux Esclaves

Les Aventuriers de la Mer #2

de Robin Hobb

 

Genre:  Fantasy, Science Fiction

Thèmes: Saga Familliale, Bâteau, Amitié, Magie

Langue de lecture: Français

Titre Original : Ship of Magic

Format: Papier, éditions J'ai Lu

Editeurs et Parutions:

V.O: le 19 janvier 1998 chez Voyager Book; ISBN: 0002254786

V.F: le 02 novembre 2001 chez Pygmalion ;ISBN: 9782857047292

V.F: le 15 février 2004 chez J'ai Lu; ISBN 9782290337059

Note : 4/5

 

Résumé

Hiémain se retrouve prisonnier à bord de Vivacia sur ordre de Kyle. Althéa fuit sa famille et cherche un moyen de récupérer la vivenef. Kefria tente tant bien que mal d'éduquer Malta. Ronica traite le versement de mi-été avec la Famille du Désert des Pluis à laquelle les Vestrit sont liés. Kennit est traité en héros.

 

Mon Avis

Les personnags et leurs présentation ayant étaient faites dans le premier tome, l'aventure commence enfin! L'évolution de certains est fulgurante, l'affirmation des caractères de chacun très présente. Notemment pour Althéa dont l'opiniatreté est sans faille ou encore Hiémain qui devient un homme jour après jours.

J'ai beaucoup aimé ce teme et surtout l'évoution constant de mes favoris. Althéa est une véritable tête de mûle tout comme Hiémain à sa façon. Mais c'est le fait que Kefria se bouge enfin qui m'a le plus plût.

On s'approprie facilement les personnages et la lecture se fait donc rapidement, même si de mon côté, j'ai pris le temps de savourer.

Il n'est pas une minute pour souffler et c'est je pense ce qui fait de ce roman une lecture haletante qui pousse à se dire "déjàé lorsque l'on finit la dernière page.

Il n'est rien à redire sur le style même si la traduction ne vaut probablement pas l'original. Bref une série que je conseil fortement.

 

 

 

Le Navire aux esclaves

Sa réponse fut claire, bien qu'on b'y sentit ni provocation ni volonté de blaisser. "Je suis un Vestrit". [...] "Vous avez fait de moi un Vestrit". Il eut un sourire sans joie ni moquerie.

Le Navire aux esclaves

Tag(s) : #chroniques

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :