Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Emma

Emma

de

Jane Austen

 

Genre: Romance, XIXème

Thèmes:Quiproquo, Convenance, Condition Féminine, Société

Langue de lecture: Français

Titre Original: Emma

Format: Papier

Editeurs et Parutions:

  • 1815  première publication en Angleterre
  • Mars 1816 première traduction Française
  • 1997 Le Livre de Poche Classique (traduction de Pierre Nordon)

Note: 2/5

 

Résumé:

pour cette fois, le quatrième de couverture

Orpheline de mère, seule auprès d'un père âgé et en mauaise santé, Emma Woodhouse, à vingt et un ans, est désormais la maîtresse de maison du domaine de Hartfield. Elle s'est mis en tête de marier Harriet Smith, une jeune fille pauvre qu'elle a prise sous sa protection. Ce faisant, ne s'est-elle pas attribué un rôle trop ambitieux? Son inexpérience des coeurs et des êtres, ses propres émotions amoureuses, qu'elle ne sait guère interpréter ou traduire, lui vaudront bien des déconvenues et des surprises.

Autour d'Emma, Jane Austen dépeint avec sobriété et humour, et aussi une grande véracité psychologique, le petit monde provincial dans lequel elle a elle-même passé toute sa vie.

 

Mon Avis

Bon, c'est un bon roman classique mais franchement, qu'est ce que je me suis ennuyée en le lisant!!! La traduction est d'une lourdeur (sans compter le nombre de coquille voir de mots tronqués). Enfin bref j'ai mis beaucoup de temps à le lire et je suis fort déçue par ce roman.

L'histoire est quasi inexistante à mes yeux, le scénario simpliste et les quiproquo télescopés.

Le pire c'est le personnage de Mrs. Elton qui met sorti par les yeux au point d'être tentée de zapper des chapitres entiers...

Bon un point positif tout de même la description de la société anglaise du 19ème siècle. Mais elle en vaut en aucun cas celle effectuée pour Orgueil et Préjugé qui pour l'instant est mon favoris de Jane Austen.

 

Belle, intelligente et riche, jouissant d'une confortable demeure et d'un heureux caractère, Emma Woodhouse semblait dotée des plus précieux avantages de l'existence : et depuis près de vingt et un ans qu'elle était sur cette terre, elle n'avait guère connu le chagrin ou la contrariété.

Emma de Jane Austen

Tag(s) : #chroniques

Partager cet article

Repost 0